Portail du système national d’innovation tunisien | INNOVATION.TN

Qu'est-ce que l'innovation ?

L’innovation est une source de croissance, de richesse, de développement et de compétitivité pour l’entreprise,

Plus pratiquement, l’innovation est un processus susceptible pour provoquer un changement ou une amélioration par rapport à l’existant.

Selon le Manuel d’Oslo : « L’innovation est la mise sur le marché avec succès d’un produit (bien ou service), d’un procédé, d’une méthode marketing ou organisationnelle ayant un caractère nouveau ou représentant une amélioration majeure par rapport à l’existant ».

Quatre formes d’innovation

L’innovation peut se manifester sous quatre formes :

  • innovation produit (bien ou service) : mise sur un marché d'un produit nouveau ou significativement amélioré par le développement de ses caractéristiques et de ses fonctionnalités distinctives pour le différencier de produits concurrents. 
    Exemple : la création du téléphone portable.
  • innovation de procédé : introduction d’une nouvelle méthode ou technologie de production comprenant des changements au niveau technique, qualité ou équipements utilisés.
    Exemple : découpe Laser.
  • innovation marketing : mise en œuvre d’une nouvelle méthode de ventes impliquant des changements dans les domaines de la conception du produit, de son emballage, de son positionnement, de sa promotion et aussi de son prix.
    Exemple : e-commerce.
  • innovation organisationnelle : mise en œuvre d’une nouvelle méthode d’organisation au sein de l’entreprise.
    Exemple : Lean manufacturing.

Quatre conditions pour innover

Pour innover, l’entreprise doit :

  • en avoir la volonté,
  • être créative,
  • prendre du risque,
  • mettre en place un système de veille.

Innover en Tunisie

La Tunisie, consciente du contexte géoéconomique de concurrence mondiale, a multiplié les efforts pour l’amélioration du Système national d’innovation (SNI) par l’attribution de responsabilités au niveau de chaque acteur concerné et la mise en œuvre de mécanismes et d’instruments, depuis le soutien de la R&D jusqu’au financement et l’accompagnement des entreprises innovantes.

En amont du système, l’Institut national de la statistique (INS) et l’Institut tunisien de la compétitivité et des études quantitatives (ITCEQ) fournissent des statistiques et des études susceptibles d’aider tout chercheur ou entreprise à s’informer sur son secteur.

L’innovation peut être initiée par une entreprise existante, comme elle peut provenir d’un chercheur, d’un inventeur ou d’un innovateur indépendant.

L’entreprise existante, pour assistance et/ou financement, s’adresse selon sa situation et ses besoins, aux structures d’appui suivantes (à droite du schéma ci-dessous) :

  • l'Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII)
  • la Direction générale de l’innovation et du développement technologique (DGIDT - Ministère de l’Industrie) ;
  • le Bureau de mise à niveau (BMN - Ministère de l’Industrie) ;
  • les Centres techniques sectoriels  (voir l'annuaire des réseaux d'innovation) ;
  • les structures patronales : Union tunisienne de l'industrie, du commerce et de l'artisanat (UTICA), Confédération des enterprises citoyennes de Tunisie (CONECT)… ;
  • les consultants privés.

L’inventeur ou innovateur indépendant peut quant à lui bénéficier d’un soutien et d’un accompagnement, qui peuvent aller jusqu’au financement du prototype, auprès des structures suivantes d’appui à la recherche et à l’innovation (à gauche du schéma ci-dessous) :

Pour protéger les innovations et les breveter, deux organismes offrent, selon la nature du produit, le brevetage du produit (Institut national de la normalisation et de la propriété industrielle - Innorpi) ou la protection du droit d’auteur (Organisme tunisien de protection des droits d'auteurs - OTPDA).

 

sni tunisie.png

Pour une information plus détaillée sur la protection du droit d’auteur, consulter le guide protèger son projet d'innovation.