Portail du système national d’innovation tunisien | INNOVATION.TN

Intégrer un réseau d’innovation

Pour créer, innover, se développer, l’entrepreneur et/ou l’innovateur ne peuvent pas rester seuls. Ils ont besoin de confronter leurs idées, partager leurs expériences et identifier de nouvelles opportunités. C’est en tissant des réseaux professionnels et conviviaux que les dirigeants parviennent à rompre leur isolement et se mobiliser sur des projets communs.

L’organisation en réseau donne aux entreprises et aux laboratoires de recherche le moyen d’évoluer tout en restant flexibles, d’être unis tout en restant indépendants. Le réseautage permet d’augmenter les performances de ses membres, de renforcer leur compétitivité et de créer une dynamique locale stimulante pour leur croissance. Un réseau peut ainsi aider à :

  • rompre son isolement, prendre du recul, se former et partager de bonnes pratiques, profiter de l’expérience d’autres entrepreneurs pour progresser dans son métier ;
  • augmenter son chiffre d’affaires, trouver de nouveaux clients, identifier de nouveaux marchés et se développer localement et/ou à l’international ;
  • mutualiser ses coûts, réduire ses charges, grouper des achats pour acheter à meilleur prix et partager des moyens et des prestations collectives, du personnel et des locaux ;
  • défendre collectivement ses intérêts.

Le réseau devient alors une plateforme d’informations, d’échanges, d’expertises, de mutualisation, de lobbying, toujours dans un climat de convivialité.

 

3 étapes d’intégration dans un réseau d’innovation

Étape 1 : définir les besoins et attentes

La première question à se poser consiste à définir ce que l’on attend du réseau par rapport aux différents bénéfices qu’il pourrait apporter.

Étape 2 : identifier les réseaux appropriés

Pour identifier les réseaux qui correspondent aux besoins de l’entreprise ou du projet, il faut :

  • consulter leur site internet ;
  • s’informer du programme d’actions de l’année en cours et, éventuellement, des réalisations de l’année écoulée ;
  • échanger avec des membres du réseau pour avoir des retours concrets d’expériences, en termes de résultats et d’apports.

Toutefois, un réseau dispose rarement d’importants moyens. Il ne vaut que par l’apport de chacun de ses membres.

Étape 3 : valider l’intérêt porté aux réseaux choisis

Certains réseaux permettent de participer à l’une de leurs réunions. Il n’y a pas à hésiter. Cela permet de se faire une idée et de savoir si cela correspond aux besoins identifiés. L’un des bénéfices des réseaux est la qualité des échanges entre les membres et l’un des facteurs clés de succès est le partage.

En contrepartie, intégrer un réseau exige de chaque membre un engagement sérieux au service de la communauté.